L’helxine couvre-sol pour jardin tendance.

Helxine couvre sol

L’helxine, la nouvel star du jardin.

J’ai découvert l’helxine au hasard d’une balade en trottinette dans Saint Germain des Près et j’en suis tombée amoureuse. Ce couvre-sol ressemble à des petites collines pour Hobbits qu’on a envie de caresser.

J’ai rapidement vu le potentiel de cette petite plante dont j’ignorais le nom pour couvrir une plate bande totalement au Nord où rien ne pousse si ce n’est des mauvaises herbes incohérentes et inesthétique. Entendons nous bien, je suis pour le fait de favoriser les essences locales dans certaines parties du jardin ce que nous appliquons mais, autour de la maison, je voulais quelque chose de plus coquet.Helxine Couvre-sol

Si il y a bien une chose qui est lourde au jardin (hormis parfois la terre) c’est le désherbage. Nous détestons avoir recours aux désherbants chimiques dont nous connaissons les ravages sur le biotope et désherber à la main est une vraie corvée dont on aimerait pouvoir se passer. L’helxine occupe l’espace et ne laisse plus de place aux indésirables.

J’ai finalement retrouvé la belle à Tours chez des amis qui m’ont fait don de quelques boutures et qui m’ont enfin révélé son nom. Je suis rentrée avec ces petites plantes envelopées dans un journal, comme avec un trophée.

Helxine couvre-sol

Les Caractéristiques de l’helxine :

Micro traité d’histoire et de botanique

L’helxine ou parfois même helixine peut encore être appelée Soleirolia soleirolii, elle tire ce nom du botaniste François Soleirol  qui l’a décrite au XIXe siècle, elle n’est donc pas née de la dernière pluie.
L’espèce est originaire de Corse ce qui est une bonne nouvelle pour moi qui veut l’installer en PACA mais, comme je l’ai déjà vue à Paris et à Tours j’en déduit que l’on peut la planter un peu partout (lâchez-vous ^,^). Elle forme de toutes petites feuilles d’un vert joyeux et de minuscules fleurs au printemps que je n’ai pas encore eu l’occasion d’observer. Méga point positif, elle se répand très facilement.

Helxine Couvre-sol

L’helxine …

♧ aime l’ombre et la mi-ombre. Par contre en hiver si il fait moins de -5° il est conseillé de la protéger sous un tapis de feuilles mortes.

N’apprécie pas la sécheresse (prévoir un goutte à goutte parce qu’elle n’aime pas être arrosée par le dessus).

aime les sols légers, ni trop calcaires, ni trop riches. Ci c’est votre cas, il est conseillé d’adapter la terre avec un mélange acide à parts égales de terre de bruyère et de terreau enrichi en éléments nutritifs et contenant un peu d’argile.

n’est pas faite pour que l’on marche dessus, même si son tapis donne franchement envie d’envoyer voler ses sandales.

se multiplie par division ou marcotage et peut se semer directement de préférence au printemps ou mi-septembre. Pour ma part, c’est un peu tard mais il n’a pas encore gelé, je tente le coup.

♧ Si vous êtes tombés sous son charme, elle se cultive très bien en en pots à l’intérieur. Et maintenant que la connais mieux, je me souviens en avoir déjà eu mais je n’imaginais pas qu’elle puisse vivre dehors et faire d’aussi parfaits tapis.

Quand ma plate-bande ressemblera à ça, je vous enverrai des photos !

Helxine couvre-sol

Enfin, une astuce est aussi de planter des bulbes qui percerons le tapis au printemps pour un effet japonisant.

Maintenant que je vous ai helxinifiés*, je vous souhaite un excellent week-end dans vos jardins publics ou privés !

*** Mes sources pour cet article et pour plus de détails Jardinage comprendre et choisir , jardins intérieurs.com , gerbeaud.com

** Néologisme signifiant rendu doux et joyeux ^,^

Previous postNext post

Related Posts:

2 Comments

Sonia Bonnet

over a year ago

Je suis très curieuse de voir la progression de cette plantation , c’est un véritable défi pour la région PACA. Très intéressante cette idée car très esthétique .

Rose Philange

over a year ago

Si ça fonctionne, ce sera très joli je crois ^,^


write a comment